Voy'[el] – Editeur

Publié le par Les Féeries

voyel
Argemmios éditions

   
Quelques ouvrages :
     
   

La trilogie Atlante T°1 : Aquatica

« Je suis le gouverneur Tamara Whalings. Récemment nommée sur la planète-océan Aquatica, je me trouve confrontée à une situation tendue : sur ce monde, les humains cohabitent avec leurs anciens ennemis, les Reens. Peu de temps après mon arrivée, des événements étranges se produisent et les extraterrestres sont rapidement accusés. Mais je pense que la menace qui nous  guette est bien plus grande. Pour découvrir de quoi il retourne, je vais risquer non seulement ma carrière, mais probablement ma vie.  Peu importe. Je sais que l’enjeu est de taille. Je fais des cauchemars de plus en plus terribles chaque soir : je rêve de batailles, de mondes détruits. Et si la réponse à toutes ces peurs se trouvait au fond des océans d’Aquatica ? »
     

 

Le crepuscule des anges

« Flic dans la (trop) sainte ville de Trinity, j’ai décidé de retrouver le meurtrier de ma partenaire, tuée sous mes yeux. Mes supérieurs s’y opposent, ils pensent que je suis folle. Il faut dire qu’autour de moi, les gens meurent ou disparaissent dans des circonstances étranges, comme ce prêtre, le seul à me proposer son aide. Quand il me lâche au beau milieu de mon enquête, je m’acharne à le retrouver. J’ai des questions à lui poser, il semble en savoir tellement sur moi. Ce que j’ignore, c’est que mon obstination deviendra une arme à double tranchant, capable de déchirer le voile entre l’ignorance et l’avènement du Libre Arbitre. »
     

 
La saga d'Orion T°1 : Le destin des Eaglestone
« À travers les âges, ma famille a su rester fidèle à son honneur de pirates. Mon père, le grand George Eaglestone, n’a pas hésité à s’opposer au tyran qui a réduit la Terre et le système solaire à l’impuissance. Quel prix terrible il a dû payer, nous perdant peut-être pour toujours, mon frère Patrice et moi ! Lorsque nous nous réveillons après un long sommeil cryogénique à bord de l’Arche, ce cauchemar semble définitivement derrière nous. Pourtant, je ne peux me faire à ma nouvelle vie. Je suis Maggie Eaglestone, l’Aigle Blanche ! Comment pourrais-je me contenter de vivoter dans cette bulle offerte par les Ackerriens alors qu’ils nous promettent tout un empire en Orion ? Peut être est-ce là que mon père a voulu se rendre avec le Léviathan. Peut-être est-ce là que notre destin et celui de l’humanité doit se réaliser. »
 

Publié dans (Archive) Edition 2010

Commenter cet article